Autriche : le populisme, vrai vainqueur des élections - commentaires Autriche : le populisme, vrai vainqueur des élections 2008-10-04T09:14:46Z http://www.eurobull.it/Autriche-le-populisme-vrai-vainqueur-des-elections#comment5456 2008-10-04T09:14:46Z <p>Analyse de Jean-Marie Le Pen (Front National) ce matin (sur Europe 1) à propos du vote autrichien du week-end dernier (et du succès des partis nationalistes, ayant ensemble obtenu près de 30%) : un succès «normal» - juge-t-il - puiqu'il s'avère - nous dit-il - que les Nations sont le cadre structurel le plus pertinent qui soit, plutôt que l'Union (et les «nationaux» plébiscités, donc...) pour règler des problèmes tels que l'actuelle crise économique, par exemple.</p> <p>Comme on le voit d'ailleurs depuis peu en Irlande, par exemple, avec un plan de protection bancaire rédigé en solitaire et en catimini, en absence totale de solidarité et dans le dos de ses autres partenaires de l'Union, suscitant ainsi la colère et la défiance de ceux-ci. Voilà où mène l'égoïsme national, le «chacun pour soi» souverainiste et le manque d'empathie pour les voisins : à la catastrophe.</p> <p>Sans même parler des actuels atermoiements des pays européens du G8 - faute de véritable gouvernance économique européenne - pour essayer d'adopter des mesures de protection du système bancaire ou élaborer collectivement une stratégie de relance des activités économiques. (Et, soudainement, plus du tout de critiques à l'égard ni de l'Eurogroupe, ni de la Banque centrale...).</p> <p>Pour le reste, on conviendra - bien entendu - que l'Alabama ou le Mississippi (ou l'historique grand « Dixieland » identitaire, xénophobe, culturellement homogène, ethniquement cohérent et raciste d'autrefois...) ont effectivement beaucoup plus de chances de s'en sortir tous seuls que de s'en remettre aux politiques fédérales...</p> <p>Faire du sentiment d'appartenance l'alpha et l'oméga de la vie politique (et économique ?!), voilà bien l'une des âneries politiques les plus communément répandues, sinon admises...</p>