Accueil > Actualité > Barcelone, plus qu’un club, un nouvel espoir pour les enfants les plus (...)

Football

Barcelone, plus qu’un club, un nouvel espoir pour les enfants les plus vulnérables

, par Joan Marc Simon

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Un club de football, comment pourrait-il encourager le fédéralisme dans le monde ? L’actuel club champion d’Europe de foot, le Football Club de Barcelone, surprend aujourd’hui avec une idée qui va rassembler sport, solidarité et soutien aux institutions supranationales telles que les Nations Unies. Ainsi, au lieu de se servir de leur maillot bleu-écarlate pour augmenter les recettes du club, le FCB payera pour exhiber le logo d’UNICEF.

Auteurs

Mots-clés

L’UNICEF obtiendra 1,5 millions euros par an pendant les prochaines 5 années pour céder leur logo au club catalan. Ce fait et d’autant plus remarquable que le FCB est le seul club de foot européen a n’avoir jamais porté de publicité sur son maillot et c’est la première fois en 107 ans d’histoire qu’il s’affranchit de cette règle. Barcelone a eu beau négocier avec les autorités chinoises la sponsorisation des Jeux Olympiques de Pékin de 2008 et avec l’entreprise autrichienne de Casino en ligne BetandWin, aucun accord n’a pu être trouvé.

Cette stratégie est non seulement innovatrice et très avantageuse pour les enfants qui vont profiter des ces projets humanitaires, pour l’image du FC Barcelona et pour le sport en général mais il prouve encore que le bénéfice économique, la satisfaction des supporters et la promotion de la justice mondiale et des institutions internationales sont bien compatibles.

On constate que ce geste a ouvert la voie à d’autres initiatives similaires qui pouvaient être copiées par d’autres équipes de football. Indépendamment des intérêts cachés que les équipes de football pourraient avoir à se montrer devant l’opinion publique comme des instigateurs de la solidarité, la vérité est que dans ce cas l’UNICEF encaissera de l’argent.

Alors que le système des contributions des Etats membres pour financer le budget de l’UE ou celui de l’ONU est extrêmement critiqué, il est évident qu’une reforme devra être entamée afin de développer les fonds propres des ces institutions. Cette reforme rendrait ces institutions plus indépendantes et solides. Imaginez une seconde que tous les clubs de football professionnels d’Europe donnent 1,5 millions d’euros chacun pour les missions humanitaires de l’UE...

De fait, les clubs sportifs ont bien profité de l’internationalisation des medias et du sport ; or, il devrait être dans leur intérêt de promouvoir des institutions internationales transparentes, efficaces et démocratiques. Bien entendu, les buts de Nations Unies et ceux de la FIFA sont assez différents mais le FC Barcelona a donné un très bon exemple de la manière dont ces organisations peuvent coopérer et comment, petit a petit, les institutions internationales peuvent commencer a se débarrasser de ce chantage constant que les contributions nationales représentent pour leur indépendance politique et économique.

...le but du sport -promouvoir le fair-play, la solidarité... - est tout à fait compatible avec ceux de l’UE...

D’un autre côté, cette nouveauté ouvre la porte à des possibilités d’innovation dans le domaine de la promotion de ces institutions internationales. Malheureusement (?), le FC Barcelona -ou n’importe quel autre grand club de foot européen- est plus connu que l’ONU ou l’UE. Peut-on profiter de la popularité des clubs de foot pour promouvoir la paix ou des institutions internationales ?

Lorsqu’on tient compte des objectifs du Plan D de la Commission Européenne et les difficultés de celle-ci pour communiquer les bienfaits de l’UE aux citoyens, on constate qu’une façon très simple de se rapprocher des citoyens consiste à utiliser une chose qui en est aussi proche que le foot. Or, le but du sport -promouvoir le fair-play, la solidarité...- est tout à fait compatible avec ceux de l’UE s’ils sont vendus la bonne façon.

J’espère que cette pierre que l’équipe catalane a mise, n’est que le début d’un long chemin !

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom