Accueil > Actualité > Innover dans l’énergie : un devoir pour l’Union européenne

Politique énergétique

Innover dans l’énergie : un devoir pour l’Union européenne

Communiqué de presse de JEF Europe, 9 janvier 2007

, par Traduit par Emmanuel Vallens, Jan Seifert

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF Europe) saluent la proposition faite le 10 janvier par la Commission européenne de restreindre la consommation d’énergie. Le changement climatique démontre sans ambiguïté l’importance de structures fédérales européennes et mondiales et de solutions communes mondiales. Toutefois, les restrictions communes ne doivent pas être une fin, mais bien un premier pas vers des politiques communes de l’énergie très claires au sein de l’UE.

Auteurs

Un approvisionnement énergétique sûr, la question de la dépendance énergétique et des menaces causées à l’environnement par la consommation d’énergie : voilà des exemples de champs d’action publique où les Etats membres ne peuvent pas agir seuls. La lutte contre le changement climatique doit être traitée à un niveau global.

Selon Jan Seifert, Président de JEF Europe, « les problèmes internationaux appellent des solutions internationales. Pour trouver des réponses à ces défis communs, il faut renforcer les institutions internationales et apporter notre soutien aux instruments globaux tels que le Protocole de Kyoto. Lorsque des Etats comme les Etats-Unis et la Chine se détournent des questions climatiques, il est fondamental que l’UE fasse front commun pour faire avancer les choses sur cette question cruciale. »

« Il faut que l’Union européenne montre le chemin et se lance dans des politiques énergétiques innovantes. La proposition de la Commission est un pas dans la bonne direction et démontre l’importance du travail en commun pour s’attaquer aux menaces environnementales communes à tous. Mais c’est maintenant aux gouvernements européens de soutenir cette proposition avec la détermination qu’elle mérite, et de montrer que l’Europe est plus qu’un canard boiteux dans la lutte contre le changement climatique. », a ajouté Jan Seifert

Contrairement aux Etats-Unis et à la Chine, l’Europe a montré que nous avons une responsabilité commune envers l’environnement. L’UE doit être à l’avant-garde d’une nouvelle ère : celle de l’énergie renouvelable, afin de briser la dépendance énergétique et promouvoir de nouvelles solutions. Il est donc fondamental de se fixer des objectifs ambitions pour une combinaison de ressources énergétiques renouvelables. Ce ne sont pas les 20% d’énergie renouvelables actuelles qui sauveront la planète.

Jan Seifert repousse les critiques émises par le secteur industriel à l’encontre de la proposition et de ses effets négatifs présumés sur l’économie européenne : « Prendre les devants dans le domaine de l’innovation crée un avantage comparatif et stimule la croissance. Mais c’est également là une opportunité pour montrer que l’Europe n’est pas qu’une question d’argent. L’Europe, ce sont des valeurs importantes comme la foi dans une responsabilité supranationale collective. C’est important, car il ne s’agit pas seulement d’être un exemple pour le monde, mais également de reconquérir la confiance perdue du citoyen. »

Voir en ligne : Site de JEF Europe (en anglais)

Partagez cet article

P.-S.

Illustration : logo de la JEF-Europe

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom