Accueil > Fédéralisme > Histoire du fédéralisme européen > Le drapeau fédéraliste

Symboles européens

Le drapeau fédéraliste

Le drapeau du combat pour l’Europe

, par David Soldini

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

Il semblerait que ce soit Duncan Sandys, conservateur anglais, beau fils de Churchill, chargé de créer et développer le Mouvement européen en Grande Bretagne, qui proposa pour la première fois le drapeau avec un grand E comme symbole de l’unité européenne. L’ironie de l’histoire a donc voulu que ce soit un Anglais qui propose le drapeau de la lutte politique pour l’unité européenne.

Auteurs

Mots-clés

Le premier drapeau de l’unité européenne

Ce drapeau, un grand E rouge sur fond blanc, est apparu pour la première fois en 1948, au Congrès de La Haye. Le Congrès réunissait l’ensemble des organisations européennes et fédéralistes et devait déboucher, notamment, sur la création du Mouvement européen, regroupant l’ensemble des organisations proeuropéennes.

Ce fut pourtant à cette occasion que surgirent les premières divisions entre unionistes et fédéralistes : les premiers se satisfaisant d’une simple union d’Etats, les seconds désirant créer une véritable Fédération européenne.

Lors du premier Congrès du Mouvement européen, en septembre 1948 à Strasbourg, les dirigeants du nouveau mouvement décidèrent d’adopter le vert à la place du rouge. Le E vert symbolisait l’espoir de l’unité européenne et la paix à laquelle aspirait les peuples européens.

Le drapeau de tous les Européens ?

Ce drapeau ne devait cependant jamais devenir le drapeau institutionnel de l’Union. En effet, en 1986 ce fut le drapeau étoilé qui fut choisi pour représenter l’Union européenne. Le drapeau au E vert devait rester le drapeau des militants européens. Décliné de différentes manières il est aujourd’hui encore utilisé par de nombreuses organisations européennes, mais ce sont sans nul doute les fédéralistes qui contribuent de façon décisive à faire vivre ce drapeau et le projet qu’il représente.

Le drapeau d’un projet politique

En effet, le E vert représente davantage que la simple idée de l’unité européenne. Il symbolise aujourd’hui le combat politique en faveur de l’Union fédérale du continent. Ce n’est pas un drapeau alternatif à celui de l’Union européenne, mais un drapeau complémentaire. Le drapeau étoilé représente l’Union telle qu’elle est, c’est-à-dire les institutions européennes mais aussi l’idée de citoyenneté européenne. Le E vert représente l’Union telle qu’elle devrait être pour les partisans de l’Europe et, plus encore, pour les partisans de l’Europe fédérale. C’est pour cette raison profonde qu’il ne faut pas faire disparaître ce drapeau. Qu’il faut au contraire l’utiliser et le faire connaître.

Il représente ce qui aujourd’hui n’est pas encore réalisé mais qui reste pourtant nécessaire. Il symbolise ce qu’il faut encore accomplir pour construire cette Europe dont nous avons tous besoin : une Europe démocratique et efficace, une Europe capable d’agir dans le monde et en mesure d’affronter les défis du XXIème siècle, une Europe capable de défendre et de promouvoir, au-delà de ses frontières, les valeurs de paix, d’humanisme et de progrès qui constituent le patrimoine commun de tous les citoyens européens.

C’est ce drapeau que des militants fédéralistes hissèrent devant les postes frontières dans l’immédiat après guerre, c’est encore ce drapeau qui fut utilisé dans les années 70 pour demander l’élection directe du parlement européen, c’est également ce drapeau qui fut porté par plus de 100 000 manifestants à Milan en juin 1985 pour soutenir le projet de traité du Parlement européen (connu sous le nom de traité Spinelli), et c’est toujours ce même drapeau qui fut brandit par des dizaines de milliers de citoyens demandant une Constitution pour l’Europe lors du sommet de Nice, en 2000.

Il s’agit donc d’un drapeau de lutte. Un drapeau symbolisant le combat des Européens et des fédéralistes contre le nationalisme et contre la division de l’humanité mais aussi contre tous ceux qui, tout en acceptant l’idée de la nécessaire unité du continent, refusent d’en tirer les conséquences qui s’imposent. Il représente le rêve européen d’unité, de paix et de progrès. En ce sens sa portée dépasse les frontières de l’Europe, sa vocation est universelle comme le projet qu’il symbolise.

Partagez cet article

  • Facebook icon
  • Twitter icon
  • +1 icon
  • URL courte :

P.-S.

Illustration :
- le drapeau fédéraliste, issu du site Wikipedia
- le drapeau fédéraliste lors du Congrès de La Haye, le 7 mai 1948 sur le site ENA.lu.

Initialement paru en octobre 2007

Vos commentaires

  • Le 28 octobre 2007 à 18:34, par Valéry-Xavier Lentz En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Merci pour cet article, David. J’avais publié unenote sur le même thème il y a quelques temps : Qu’est-ce que c’est que ce drapeau ? et pourquoi il est encore pertinent aujourd’hui.

  • Le 29 octobre 2007 à 13:17, par ? En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Dommage, cependant, qu’il soit aussi connoté années 40-50 graphiquement ; je ne saurais dire pourquoi exactement mais la typographie employée m’évoque des choses assez terribles. Trop grande simplicité, peut-être...

  • Le 4 décembre 2007 à 12:51, par Lame En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    J’aimerais avoir plus des précisions sur la différence entre les unionistes et les fédéralistes.

    Est-ce que l’on peut dire que les unionistes dont parles cette article sont des confédéralistes, partisans de la décision à l’unanimité intergouvernementale.?

  • Le 5 décembre 2007 à 11:11, par Ronan En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Le texte dit ’’Ce fut pourtant à cette occasion que surgirent les premières divisions entre unionistes et fédéralistes : les premiers se satisfaisant d’une simple union d’Etats, les seconds désirant créer une véritable Fédération européenne.’’

    Une simple union d’Etats souverains disposant tous d’un droit de véto sur tous les sujets : effectivement, c’est du confédéralisme (et ce n’est sans doute pas bien efficace...).

    L’union, c’est sans doute bien... mais l’unionisme est une option politique paralysante, handicapante et suicidaire dont on ne saurait se satisfaire ; en somme : l’unionisme ne suffit pas...

  • Le 23 avril 2008 à 17:15, par ? En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Bonjour tous le monde !

    bientôt la fête de l’Europe ! Il était logique que je regarde les sites s’y consacrant... Pour ma part, je suis très pro-européen. Un état européen ne se laisserait pas aussi intimider par la Chine qu’une puissance moyenne comme l’est la France aujourd’hui. Je suis pour une Europe fédérale, avec une langue commune (voire unique), la langue européenne par excellence, le latin ! (pourtant je ne suis même pas croyant, donc vous voyez...). Cependant... je trouve que le drapeau de l’UE (étoiles d’or sur fond bleu) est très beau. Le drapeau « militant » avec le E sur fond vert est par contre très laid ! Amicalement

    Olivier

  • Le 26 avril 2008 à 08:11, par valery En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    "Cependant… je trouve que le drapeau de l’UE (étoiles d’or sur fond bleu) est très beau. Le drapeau « militant » avec le E sur fond vert est par contre très laid !"

    Nous sommes bien d’accord... c’est pourquoi il n’avait pas été retenu à l’époque. Toutefois l’un n’a pas vocation à remplacer l’autre :-)

  • Le 3 novembre 2008 à 16:55, par tildou En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    pourquoi vous me parler pas du nouveau drapeau européen

  • Le 4 novembre 2008 à 08:31, par Fabien Cazenave En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Euh, vous parlez de quoi ? De celui proposé en 2002 par un architecte ?

    Voici la réponse de la Commission :

    S’il est vrai qu’un dessin récent du prestigieux architecte Rem Koolhaas a provoqué l’hilarité dans les médias, qui croyaient déjà que son logo en forme de « transat » deviendrait le nouvel emblème de l’UE, les articles ci-dessus sont - c’était prévisible - complètement à côté de la plaque. Ce dessin faisait partie d’un rapport indépendant qui visait à mettre en lumière le statut unique de Bruxelles en tant que capitale de l’UE et de la Belgique. L’emblème familier de l’UE, à savoir les étoiles dorées sur fond bleu, est là pour longtemps encore.

    La BBC est même allée jusqu’à laisser entendre que l’UE était contrainte de redessiner son emblème en raison de son prochain élargissement. C’est absurde : le nombre d’étoiles figurant sur le drapeau de l’UE n’a jamais été représentatif du nombre d’États membres. Le drapeau compte 12 étoiles et il y a actuellement 27 États membres. Le nombre d’étoiles a été fixé à 12 parce qu’il symbolise traditionnellement la perfection et l’achèvement, des caractéristiques qui font tristement défaut dans la plupart de ces articles. Le nouveau dessin ne figurera pas sur les panneaux indicateurs, les articles de papeterie ou les plaques minéralogiques, comme le prétendent certains articles, et il n’a jamais été conçu pour remplacer l’emblème actuel de l’UE.

  • Le 19 juin 2010 à 20:20, par sarwick En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Un autre drapeau est possible : http://europeanfederalflag.over-blog.com/

  • Le 2 août 2012 à 14:02, par Arnaud Huc En réponse à : Le drapeau fédéraliste

    Je ne doute pas un seul instant que ce drapeau des fédéralistes a pu être et est toujours un signe de ralliement pour tous les fédéralistes. Néanmoins il faut apporter deux critiques à ce drapeau.

    Premièrement, il est esthétiquement assez pauvre, il est en effet trop simple et les couleurs ne sont pas assez fortes pour attirer l’œil humain. Secondement, il fait un peu drapeau « d’une petite élite fédéraliste » plutôt que drapeau populaire, pour m’expliquer, si certes les fédéralistes savent tous ce que ce drapeau signifie c’est bien le contraire pour les citoyens. Ce manque d’attrait envers ce drapeau étant la conséquence de son style d’une part, mais également du manque de communication autour de lui.

    Je pense, et je ne parle qu’en mon nom, que pour relancer la dynamique fédéraliste il faut également l’associer à des symboles neufs, donc, à un drapeau neuf. Les idées ont fleuri sur internet et il existe plusieurs propositions de drapeau. Pour ma part, étant passionné d’histoire, je pense que le soleil de vergina, symbole d’Alexandre le Grand (et plus globalement du royaume de macédoine) est un symbole à la fois esthétique et fédérateur. Esthétique car il se dégage de ce soleil une forme de puissance et de fascination, il symbolise à la fois une fédération autour du point central et le rayonnement d’un modèle ; fédérateur car Alexandre a été le premier à porter la culture hellénistique et à rendre son influence « mondiale ».

    Vous pouvez donner vos avis, voici donc un lien pour se faire une idée de ce symbole aux couleurs de l’Union : http://imgur.com/YfZQ5

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom