Elections européennes et courrier électoral : la réaction des Jeunes Européens - France

, par Le Bureau national des Jeunes Européens - France

Elections européennes et courrier électoral : la réaction des Jeunes Européens - France
Photographie de professions de foi électorales - par domib34 sur Flickr (CC)

Le gouvernement souhaiterait supprimer pour les élections européennes de 2014 l’envoi du courrier électoral contenant les professions de foi. La rédaction du Taurillon offre exceptionnellement ses colonnes à des communiqués de presse. Cette fois, celui des Jeunes Européens - France.

Elections européennes de 2014 : pour des professions de foi dans les boites aux lettres des électeurs !

Avec stupéfaction, nous avons appris que le Ministère de l’Intérieur étudiait la possibilité de supprimer l’envoi par la Poste des professions de foi des candidats aux élections européennes de l’année prochaine. Ces documents papiers seraient dans cette optique remplacés par des envois numériques.

Alors que la participation à ces élections ne cesse de décroître au fil du temps (en 2009, seulement 4 Français sur 10 se sont rendus aux urnes pour élire leurs députés européens), nous estimons que cette mesure envoie un signal extrêmement inquiétant pour la démocratie : l’égalité entre les citoyens sera-t-elle respectée ? Tous les français pourront-ils accéder de la même façon et dans les mêmes conditions à ces documents, sur la base desquels, notamment, ils sont sensés déterminer en conscience leur choix de vote ? Il est permis d’en douter, tant l’on connaît l’ampleur de la fracture numérique qui agite encore un pays comme la France. Selon une étude de l’INSEE datant de juin 2013, 24% des plus de 75 ans n’ont par exemple aucun accès à internet, ces personnes ne devraient-elles pas avoir elles aussi le droit à l’information ?

Les Jeunes Européens-France regrettent vivement une telle mesure, tant sur le fond que sur la forme : si elle venait à être appliquée, elle constituerait un grave frein à la participation citoyenne aux élections européennes de 2014 et alimenterait encore les discours populistes des extrêmes, qui taxent le processus de décision européen d’anti-démocratique. Sur la forme, le caractère confidentiel de ce projet donne l’impression d’un choix inavoué et inavouable…Considérer les élections européennes comme un terrain de jeu pour de telles expérimentations électorales, c’est prendre le risque de déboussoler encore davantage les français, déjà fort mal lotis en matière d’information européenne.

Nous appelons donc le Ministère de l’Intérieur à renoncer à cette mesure et à assurer un niveau d’information aussi grand, équitable et objectif possible sur les enjeux des prochaines élections européennes.

Plus d’informations : Aurélien CARON / Président des Jeunes Européens-France / president chez jeunes-europeens.org

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom