Le Caucase : un puzzle d’Etats entre deux mondes - commentaires Le Caucase : un puzzle d'Etats entre deux mondes 2007-01-15T14:34:05Z https://www.eurobull.it/Le-Caucase-un-puzzle-d-Etats-entre-deux-mondes#comment1835 2007-01-15T14:34:05Z <p><strong>- Informations complémentaires : </strong></p> <p>(1) Le 4 octobre dernier, l'Union européenne et le Kazakhstan ont signé un accord de principe en vue d'organiser une coopération énergétique bilatérale : un accord prévoyant notamment des études sur les infrastructures de transport des hydrocarbures via la mer Caspienne (et vers les pays du Caucase sud).</p> <p>Ainsi, l'UE (qui cherche à diversifier ses sources d'approvisionnements énergétiques dans un contexte d'inquiétudes liés au contrôle ruse sur les oléoducs exportant le pétrôle des pays d'Asie centrale vers l'Europe) demande au Kazakhstan, de construire, notamment, un oléoduc sous la mer Caspienne pour pouvoir librement exporter son gaz naturel vers l'Europe (''librement'', i. e : en contournant la Russie...). (Cf. « Courrier International » n°840 du 7 décembre 2006 : page 26).</p> <p>Cela dit, pour mieux s'assurer de la pleine et entière coopération du Kazakhstan, les Etats membres de l'Union européenne ont alors - et encore à ce jour - bloqué la candidature du Kazakhstan à la présidence de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) pour 2009.</p> <p>(2) Par ailleurs, il faut également rappeler qu'au dernier sommet international de l'OTAN, à Riga (à la fin novembre dernier), certains Etats membres de l'OTAN comme de l'UE (notamment la Pologne) inquiets du manque de répondant et de fermeté de l'Union européenne en seuls termes de sécurité énergétique (notamment à l'égard de la Russie...) ont alors demandé à ce qu'il soit procédé à une révision de la Charte fondatrice de l'organisation atlantique afin d'y inscrire, comme objectifs de sécurité collective, la protection des sites et moyens de transport énergétiques ''sensibles''. Le tout, dans un contexte ''cyclothymique'' de tensions de d' ''ambiances'' variables avec la Russie. (Cf. « Figaro » du 29 novembre 2006 : page 2).</p>