Le traité de l'Elysée, 50 ans après - commentaires Le traité de l'Elysée, 50 ans après 2013-01-22T15:55:12Z https://www.eurobull.it/Le-traite-de-l-Elysee-50-ans-apres,05478#comment15791 2013-01-22T15:55:12Z <p>@ un eurofédéraliste</p> <p>Je serais plutôt enclin à garder les institutions telles qu'elles sont c'est à dire le système des votes à majorité qualifié. Pas un vote un Etat, mais un vote en fonction de la puissance démographique et financière (économique).</p> <p>Le leadership, dans les faits économiques c'est la banane bleue, elle traverse plusieurs pays de l'Union.</p> <p>Aussi appelée mégalopole européenne.</p> Le traité de l'Elysée, 50 ans après 2013-01-22T15:11:04Z https://www.eurobull.it/Le-traite-de-l-Elysee-50-ans-apres,05478#comment15789 2013-01-22T15:11:04Z <p>Question : on parle de plus en plus de la Pologne et du triangle de Weimar (Allemagne, France, Pologne) pour faire avancer l'Europe. Pourquoi est-ce qu'on met de côté l'Espagne et surtout l'Italie ? D'accord, elle sont en crise pour l'instant, mais : 1) La crise, aussi dure soit-elle, n'aura qu'un temps 2) L'Espagne est aussi peuplée que la Pologne (40M) et moins que l'Italie (60M, comme la France) 3) L'Espagne a une relation privilégiée avec l'Amérique latine 4) L'Espagne et l'Italie sont traditionnellement assez européennes, voire fédéralistes, alors que la Pologne l'est depuis peu 5) Si la Pologne et l'Allemagne ont une histoire compliquée qui les rapproche, voire une culture commune d'après quelques rares personnes, on peut en dire autant de la France avec l'Espagne et l'Italie, tous trois pays latins, à la langue et la culture encore plus proches.</p> <p>Comprenez-moi bien, je ne souhaite pas un directoire des plus cinq grands Etats (ou plutôt des cinq Etats les moins petits) en Europe. Je préférerais une Europe fédérale, avec une voix par Etat et une voix par citoyen. Mais en attendant, s'il faut être pragmatique et attendre un leadership de certains grands Etats, pourquoi le Triangle de Weimar et pas les cinq grands ?</p> <p>PS : je laisse de côté le Royaume-Uni, pas besoin d'en parler</p>