Pour une liste européenne nationale : l'occasion de parler « Europe » - commentaires Pour une liste européenne nationale : l'occasion de parler « Europe » 2018-02-24T18:51:27Z https://www.eurobull.it/pour-une-liste-europeenne-nationale-l-occasion-de-parler-europe#comment22947 2018-02-24T18:51:27Z <p>« La plupart » des États-membres (20 sur 27 pour être précis) ont moins de 11 millions d'habitants. Et encore, la Belgique a des circonscriptions régionales.</p> <p>La France a 67 millions d'habitants. Pour être comme « la plupart » des pays européens, il lui suffit de voter dans 6 circonscriptions de 11 millions d'habitants chacune. cqfd</p> <p>Parmi les pays de taille semblable à la France, il n'y a que l'Italie et UK (avec circonscriptions régionales) et Allemagne (sans).</p> Pour une liste européenne nationale : l'occasion de parler « Europe » 2018-02-24T18:40:35Z https://www.eurobull.it/pour-une-liste-europeenne-nationale-l-occasion-de-parler-europe#comment22946 2018-02-24T18:40:35Z <p>Il est souhaitable de rapprocher les circonscriptions électorales aux européennes des circonscriptions régionales, mais ceci est possible autrement qu'en les multipliant, une par région. Un reproche fait aux circonscriptions européennes actuelles, encore plus vrai avec une circonscription européenne par région, est de mettre la barre au-dessus de 5% pour obtenir un élu.</p> <p>Ce sera moins le cas avec les 5 députés européens supplémentaires obtenus par la France. Ensuite, le reproche s'adresse particulièrement à la circonscription Centre-Massif central (5 députés seulement). Or, cette circonscription est la plus affectée par le redécoupage régional, Auvergne a fusionné avec Rhône-Alpes et Limousin fait partie d'Aquitaine.</p> <p>La proposition est de répartir ses 3 régions conformément au redécoupage régional, ce qui élèvera aussi le nombre de députés dans trois circonscriptions, y abaissant le seuil pour obtenir un élu. La circonscription Sud-Est s'étendra alors à Auvergne, et Sud-Ouest à Limousin. La région Centre-Val de Loire peut rejoindre la circonscription Ouest (Bretagne, Pays de Loire).</p> <p>Concernant Poitou-Charentes, soit elle reste dans la circonscription Ouest ; soit elle rejoint la circonscription Sud-Ouest, soit (de préférence) seulement les Charentes (qui sont dans l'orbite de Bordeaux) tandis que le Poitou (Deux-Sèvres, Vienne) restent dans la région Ouest ; ceci pourrait d'ailleurs préfigurer une rectification des limites départementales régionales dans une zone où elles sont géographiquement artificielles.</p> <p>On remarquera d'autre part que les circonscriptions (européennes) Nord-Ouest, Est, ne sont pas du tout affectées par le redécoupage, les fusions ayant eu lieu entre régions internes : Normandie + Hauts-de-France, Grand Est + Bourgogne-Franche Comté. Pas de changement non plus pour Île-de-France et outre-mer.</p> <p>Avec des listes nationales, le débat européen en 2019 serait étouffé par le débat franco-français pour ou contre le gouvernement et le président, doublé du pour ou contre le leader de chaque liste. Il faut donner une chance au débat sur l'Europe, dans la diversité de nos provinces. Et les représentants de l'outre-mer n'ont pas à être choisi à Paris métropole.</p>