1 2 3 4 5 6 7 8 9 > ...

Sur le Web

1 2 3 4 5 6 7 8 9 > ...

Derniers commentaires

  • Belgique, où vas-tu ?

    Hier  12:39, par Luc

    Probablement précurseur de ce qui peut se passer en France d’ici quelques mois, le séparatisme en moins.

  • L’indépendantiste Carles Puigdemont prend le pouvoir au Parlement catalan

    Samedi dernier 10:56, par Hervé Moritz

    Les colonnes du Taurillon sont ouvertes à tous. Sur ce sujet, les partisans d’une Catalogne espagnole peuvent également proposer des articles sur notre blog. Nous voulons alimenter le débat.

  • Élection présidentielle en Autriche : après l’Empire, la pire des déchirures

    Vendredi dernier  19:34, par eurial vinka

    Il fallait tenir compte des électeurs autrichiens d’Autriche et pas du tout de ceux hors du pays. Le votes par poste, ils démontrent un truc au dépense de Holfer, qui autrement ce serait le gagnant. C’est au dépense des citoyens qu’ont joué, car clairement résulte que les autrichiens, eux mêmes,comme l’indique le résultat du premier tour, ils auraient choisi une orientation politique de l’Autriche aux autrichiens. Les japonnais n’acceptent pas des migrants, car ils n’aiment pas perdre leur identité, comme peuple autochtone depuis de combien de siècles. C’est a cet exemple que devait se conformer d’autant plus l’Europe, le continent qui a rependue et construit la civilisation mondiale, maintenant son identité historique intouchable.

  • L’indépendantiste Carles Puigdemont prend le pouvoir au Parlement catalan

    Jeudi dernier  20:54, par Perico Chicano

    « les communautés espagnoles dépendantes des subventions espagnoles » On sent un petit parfum condescendent, sinon méprisant, pour les régions les moins bien loties historiquement, comme géographiquement. Vous connaissez la synergie ? ou la justice et la solidarité au delà des nations,des peuples ou des tribus ?

    On vous sent également un petit faible pour le mouvement nationaliste catalan, « Le taurillon » a obtenu le prix de la citoyenneté européenne, décerné par le parlement européen, l’ANC, principale ONG pro-nationaliste catalane s’est présenté pour l’obtention de ce prix, elle n’a pas dépassé le premier tour éliminatoire. Et c’est la SCC, ONG anti nationaliste qui l’a obtenu. Savez vous pourquoi ?

  • L’urgence face au rejet de l’Europe : construire la nation européenne

    22 mai 2016  10:14, par dani streng

    beaucoup de choses à dire !! pour moi qui suis de la génération née avant guerre et ayant vécu pas mal d’évènements comme tous mes contemporains, je suis extrêmement inquiet quant à l’avenir de l’Europe ! nous étions tellement enthousiastes pour tout ce qui signifiait : « plus de guerre », en tant qu’alsacien, l’amitié franco-allemande était précieuse (soit dit en passant mon grand père a changé 5 fois de nationalité durant sa vie, moi deux !) j’aimerais pouvoir faire un « petit quelque chose » pour l’IDEE, mais je comprends aussi les jeunes qui ne peuvent se mobiliser comme nous, les circonstances ayant tellement changées !! que faire ? avec vous de tout coeur ds

  • Contacts

    21 mai 2016 12:38, par Hervé Moritz

    Bonjour,

    Vous pouvez nous contacter via l’adresse taurillon@jeunes-europeens.org pour proposer votre article ou votre sujet d’article à la rédaction.

    Merci, Hervé Moritz Rédacteur en chef

  • Contacts

    19 mai 2016  12:16, par BENDAOUD

    Madame, Monsieur,

    doctorant en sciences politiques et relations internationales, serait-il possible de savoir, quelles sont les modalités à entreprendre pour publier un article sur votre site ?

    cordialement

  • Nucléaire : où en est l’Union européenne ?

    16 mai 2016  13:42, par student

    Si la mouvance Verte qui est en train de ruiner l’Allemagne et qui est en train d’imploser dans notre pays, disparaît du paysage politique Européen, ce qui semble bien parti, on reviendra bien vite à la raison. Et le nucléaire s’imposera comme étant la seule source d’énergie bon marché, fiable et écologique à l’heure actuelle. Les propos de la député Rebecca Harms, qui appartient à un parti « mélange d’illusion, d’idéologie et de propagande », seront bien vite oubliés. A noter que l’écologie politique et l’idéologie antinucléaire sont une spécificité Européenne : aux USA par ex, les « environnementalistes » sont beaucoup plus pragmatiques et raisonnables que nos Verts locaux, et sont convaincus que le nucléaire est la meilleure source d’énergie à l’heure actuelle. Ils ne l’opposent pas aux énergies dites renouvelables (solaire, éolien) comme chez nous, mais au charbon et au pétrole, dont les émissions de particules fines créent des millions de morts par an par cancer du poumon (source : OMS).

  • La Turquie, un « partenaire stratégique » à la candidature ambiguë

    16 mai 2016  13:23, par VOLOU

    Miko,

    - En ce qui concerne votre premier point, je vous répond non pas selon les données actuelles, vu que l’article a été publié en octobre 2015 : si nous considérons que l’aide accordée à la Grèce était de 300 millions d’euros en mars, qui n’est pas un pays tiers, mais un membre, qui devait être soutenu par les autres Etats membres selon les dispositions du règlement Dublin III, OUI, 176 millions d’aide financière à la Turquie, sans l’existence d’un accord préalable à l’époque, n’est pas une somme dérisoire. Source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/03/02/migrants-bruxelles-degage-en-urgence-300-millions-d-euros-pour-la-grece_4875167_3214.html

    - Concernant les condamnations, je vous assure que la taille du pays n’a aucun rapport avec le nombre des condamnations. Je dirai que vous êtes malheureusement très désinformé. Et non, ce n’est pas moi qui le dit, la Turquie et la Russie sont les deux pays les plus condamnés pour la période 1959 à 2014 selon les rapports de la CEDH. Je vous invite de consulter les pages 181 à 183 du rapport officiel  :http://www.echr.coe.int/Documents/Annual_report_2014_FRA.pdf

    - Last but not least, la Turquie est considérée comme un pays asiatique, oui, et cela selon tout livre de géographie. Mais vu que je vous ne lisez pas de livres évidemment, je vous poste un site assez officiel qui le dit,facile à lire et à comprendre : http://www.statistiques-mondiales.com/asie.htm

    Je vous remercie de votre commentaire, mais je vous propose de vérifier vos propos avant de publier un commentaire, vu que vous exposez votre ignorance au public qui vous lit.

  • Les Polonais s’accrochent à leur destin européen

    13 mai 2016  02:00, par Ewa

    Arrêtons cette paranoïa . Réellement c’était seulement 45000. Et personne ne les empêchait pas manifestér donc la démocratie continue encore un peu il semble dans ce pays. C’est une panique devant la menace inexistante La Pologne est critique envers UE comme tout le monde actuellement . Pourtant elle y restera pour plusieurs raisons peu import la partie au pouvoir . Le KOD ne défende que son MONOPOLE PERDU DANS LES MÉDIAS et ailleurs . Leur monopole a commencé de moment quand après la tragédie à Smolensk il se sont débarrassés d’opposition et licencié les journalistes d’opposition etc . Oui , rien étonnant que si actuellement PIS au pouvoir et une partie d’eux va perdre leur sièges et laisser la place au nouveau aussi dans les médias que au tribunal . Heureusement car l’arrogance et niveau de ces journalistes... Pardon mais était écurant.- En espérant que PIS ne va pas se comporter identiquement comme precedant pouvoir . Mais il n’ont pas ce conforte dont profitait PO après le crash. Donc attendons

  • Les Polonais s’accrochent à leur destin européen

    11 mai 2016  22:12, par Helvetor

    La grande majorité des polonais a élu ce gouvernement. Pourquoi les médias ne respectent aucunement ce choix : car les médias sont comme partout, de gauche, donc opposés idéologiquement à un gouvernement conservateur de droite. et les médias sont ainsi proeuropéens. Le parti PiS a été plebiscité, le président du même parti l’a été aussi, le parlement aussi sans un seul parlementaire de gauche. La tâche de laver le pays et ses institutions des ex communistes est grande. Le choix est celui des 40 millions de polonais. Ce choix serait tout aussi net si l’om comptabilisait les polonais de l’étranger et leur descendants.

  • L’Autriche-Hongrie, expérience d’un fédéralisme raté

    11 mai 2016  19:17, par Furnon Robert

    Le 19e siècle a entraîné le monde dans l’apologie des nationalismes ,et la structure de l’Autriche-Hongrie paraissait anormale alors quelle incarnait la réalité des Etats depuis des siècles (France comprise).Le désir d’anéantir un vieil adversaire allait dans le même sens .Imaginons une Autriche fédérale en 1919 :pas de place pour un autrichien inculte à moustache ,pas de seconde guerre mondiale ,pas d’invasion russe jusqu’à Prague ,pas de groupe de Visegrad actuel qui digère mal le système démocratique ....simplement pour rappeler que nos « grands hommes politiques » ont souvent des visions à très court terme .

  • Alerte rouge : les eurodéputés vont-ils se laisser faire ?

    9 mai 2016  16:19, par doudecim stellae

    Seulement pour être informé à travers les frontières.

    JEF Allemagne et Treffpunkteuropa ont reconnu cette attaque sur la démocratie européenne.

    Les gens ont commencé une pétition dirigée à Merkel.

  • Alerte rouge : les eurodéputés vont-ils se laisser faire ?

    9 mai 2016  15:43, par doudecim stellae

    Seulement pour être informés à travers les frontières :

    Treffpunkteuropa et JEF Allemange ont reconnu cette attaque sur la démocratie européenne.

    Les gens ont commencé une pétition dirigée à Merkel.

  • Le 9 mai, est-ce la bonne date pour célébrer l’Europe ?

    9 mai 2016  13:09, par Eléonore Garnier

    Très bonne question ! A vrai dire pour les pays de l’Ancien Bloc de l’Est, on ne peut pas dire que le 9 mai ne signifie rien.. au contraire ! Elle porte une signification négative. Durant des décennies, on a imposé à ces pays de célébrer cette date comme le jour de la victoire de l’URSS contre l’Allemagne nazie. Au sein de la population de ces pays, le 9 mai représente le jour où l’on est passé d’une oppression à l’autre.. et pour beaucoup de ces pays fut considérée l’oppression soviétique bien plus criminelle que celle du national-socialisme. Pour exemple, la Pologne célébrait la victoire contre l’Allemagne nazie le 9 mai... jusqu’à cette année ! En avril 2015 a été voté au Parlement polonais avec une très grande majorité, que l’on déplacerait à partir de 2016 cette date au 8 pour correspondre à la version occidentale de l’histoire. Pour rappel : la défaite allemande fut déclarée à 23:01 le 8 mai 1945, heure de Berlin, qui était donc déjà le 9 mai à l’heure de Moscou et qui explique pourquoi toute l’Est de l’Europe célèbre déjà ce jour pour d’autres raisons que celle de la construction européenne. Fun fact : le seul pays d’Europe qui a pour jour férié le 9 Mai en tant que Journée de l’Europe est (mis à part pour les fonctionnaires européennes)...le Kosovo !

    Si l’auteur de cet article souhaite consulter ma réponse complète à la question, j’ai effectué un devoir à l’Université Jagiellonski de Cracovie sur cette même question.

  • Alerte rouge : les eurodéputés vont-ils se laisser faire ?

  • Alerte rouge : les eurodéputés vont-ils se laisser faire ?

    6 mai 2016  19:50, par Alexandre Marin

    Merci pour cet article !

    Personnellement, j’avais eu l’information via Politico Bruxelles.

  • Alerte rouge : les eurodéputés vont-ils se laisser faire ?

    6 mai 2016  16:00, par Pierre Grangé

    Bonjour, serait-il possible d’avoir accès à l’article de journal qui mentionne ces bruits de couloir ? Merci par avance.

  • La guerre des mots et l’Europe

    4 mai 2016  13:36, par Yves COLLIN

    Du point de vue de la propriété intellectuelle,« EURO » ET « EUROP »sont identiques ou similaires,à une lettre sur cinq près.Ceci implique la perception actuelle qu’en a le public lorsqu’on parle de crise.Les américains,à tel égard avec l’appellation de « Dollar » ou les anglais « livre sterling »,semblent attacher moins d’importance à la relation entre l’Etat et l’argent que ne le font apparemment les européens en créant cette confusion,alors que l’instrument monétaire reste n’être qu’un moyen d’échanges,c’est-à-dire une technique,dont les hommes se sont dotés au cours du temps.

  • Brexit ou pas, renouer avec l’espoir

    3 mai 2016  09:56, par Guth

    Je souscris absolument à votre article, Bernard, et c’est pour cela que je souhaite que la GB sorte de l’UE. Florent Baffi trouve immonde l’esprit de ceux qui disent « England out ! », et je pourrais le comprendre si la GB était un membre normal de l’UE, mais ni dans l’esprit, ni dans la lettre, les Anglais ne sont des partenaires loyanx : ils veulent autre chose qu’une union politique et ils veulent une place à part et privilégiée dans une union. Acceptons de voir cela en face. Leur départ permettrait peut-être à l’« Europe molle » de ne pas se perdre dans les marais de la nullité, mais pourrait produire un choc tel, et une crainte telle, que nos politiciens accepteraient peut-être de préparer une union plus resserrée et moins nombreuse ! Espoir fou, je vous l’accorde, mais seule voie que j’imagine pour aller ailleurs que dans le néant. Amitiés

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >

Nos vidéos